Dans la religion chrétienne, le 6 janvier, l’Épiphanie est célébrée (le 12e jour après Noël) avec l’Adoration des Mages, confirmant et témoignant que Jésus-Christ est l’incarnation du fils de Dieu.
A Florence, la célébration de l’Epiphanie se déroule avec un grand et long défilé avec de beaux costumes d’époque qui évoquent l’arrivée des trois mages (les Trois Mages) dans la petite ville de Bethléem, pour aller saluer le Messie nouveau-né. C’est un défilé qui vaut vraiment la peine d’être vu et, en même temps, il pourrait être l’occasion de visiter la ville à Noël et peut-être pourquoi pas, prolonger le séjour jusqu’en janvier.
La célébration nous ramène dans le temps jusqu’en 1417, quand le défilé solennel des Mages a été répété tous les 3 ou 5 ans; les membres masculins de la famille De ‘Medici ont également participé. Justement pour cette raison, il semble que la célébration a été suspendue en 1494, lorsque les Médicis ont été expulsés de la ville de Florence, pour être ramenés à la vie en 1997 lors des célébrations du septième centenaire de la cathédrale.
Vous pouvez voir les trois sages venir avec leurs cadeaux: or, encens et myrrhe, avec un spectacle de plus de cinq cents personnes de toute l’Italie, qui se joignent à la célébration. Une petite crèche vivante avec bébé Jésus, Marie, Joseph et une crèche avec bœuf et âne est installée sur la Piazza del Duomo. Messieurs et leurs dames, chevaliers, paysans, soldats, des personnalités religieuses, la compagnie de joueurs de tambour et porte-drapeaux Uffizi enchantent le public avec leurs jeux et des spectacles, virevoltant dans l’air leurs drapeaux le long de la route et sur la Piazza della Signoria.